"Opération Sequana 2016"

Le 18 mars prochain, Eric Pouliquen fera partie des animateurs de l'exercice "Sequana 2016 ", en tant que juriste, membre du Club de la Continuité d'Activité. Cet exercice se déroule sous l'égide de la Préfecture de Police de Paris.

A partir du 7 mars prochain, et jusqu'au 18 mars, la Préfecture de Police de Paris organise un exercice de gestion de crise de grande ampleur "EU Sequana 2016", simulant une crue majeure en Ile de France.

L'objectif est de rassembler les partenaires et acteurs du territoire francilien autour d'un exercice de gestion de crise à ampleur européenne pour renforcer la coordination de leurs actions. Il s'agit de faire fonctionner le mécanisme européen de protection civile. Il s'agit également de focaliser l'attention des populations sur le phénomène de crue.

En effet, le principal risque naturel susceptible d'affecter l'Ile de France est celui d'une crue. Il est assuré qu'un jour la Seine débordera de son lit, comme ce fut le cas en 1910. La gestion de cet événement nécessitera l'engagement de moyens de grande envergure.

Une crue majeure est difficilement prévisible. Devant un phénomène apparemment peu menaçant, tout l'enjeu est de maintenir pouvoirs publics, opérateurs et citoyens en veille, prêts à y faire face.

Une crue centennale de la Seine (une chance sur 100 de se produire chaque année), selon une récente étude de l'OCDE, causerait 30 milliards d'euros de dommages matériels et aurait un impact sur la vie quotidienne de l'ensemble des franciliens.

Au delà de la question des moyens de sécurité civile qui seront déployés au moment où la crue surviendra, il s'agit également de préparer au mieux l'avant-crue (quelle planification ? quelle sensibilisation ?) et l'après crue (reprise de la vie économique, retour dans les lieux de vie, réhabilitation des réseaux).(*)

 

(*) Ces informations sont extraites du site internet de la Préfecture de Police de Paris "Exercice EU Sequana 2016".

 

 

Pour revenir à la liste de nos actualités : "Retour".